Accueil > Référencement > Comment accroître le trafic de son site web ?

Vous venez de lancer votre site web pour présenter votre activité et vous pensiez que le plus dur a été fait. Vous pensiez avoir tout bien fait, vous avez mis en avant de belles photos, ajouté de belles descriptions et réalisé une belle charte graphique.

Mais malheureusement, vous vous apercevez au fil des semaines, des mois que les visiteurs se font rares sur votre site. Votre site n’apparait pas dans les premières pages de Google. Pire, lorsqu’un visiteur arrive sur votre site, il repart aussitôt, faisant grimper au passage votre taux de rebond ce qui ne va pas améliorer votre classement.

Parfois, vous avez la surprise d’avoir plus de 100 visiteurs en 1 journée. La première fois vous ne comprenez pas pourquoi vous recevez autant de visites, mais vous avez le sourire. Puis en analysant vos statistiques, vous vous apercevez que ces visites proviennent à 99% de Roumanie (je n’ai rien contre les Roumains). Sueurs froides, vous vous précipitez dans vos journaux afin de bannir les IP suspectes et prévenir toute attaque.

Mais avez-vous pensé à mettre en place un plan de bataille avant de vous lancer ? Avez-vous établi une feuille de route qui vous permet de maintenir un cap afin d’atteindre vos objectifs ? D’ailleurs, avez-vous fixé des objectifs précis pour votre site web ?

Si vous vous reconnaissez dans ce que vous venez de lire, c’est que vous n’avez probablement pas mis en place de stratégie digitale pour votre activité.

Dans la suite de cet article, vous allez découvrir les leviers à mettre en place dans votre stratégie marketing digitale afin d’augmenter le trafic de votre site web et attirer des prospects qualifiés.

Suivez le guide.

Sommaire

Etape 1 : Définir vos objectifs

La première chose à faire avant de lancer votre site web est de fixer des objectifs précis.

Quel est le but de votre site web ?

Quelle objectif votre site web doit-il remplir ? Voici quelques exemples :

  • Attirer de nouveaux prospects / acquérir de nouveaux clients
  • Améliorer votre notoriété
  • Augmenter votre visibilité
  • Promouvoir vos produits ou vos services
  • Vendre vos produits ou services
  • Etc…

Quel type de site réaliser ?

Une fois l’objectif de votre site défini, il sera plus facile de déterminer la typologie du site dont vous aurez besoin. Cette infographie peut vous être utile afin de vous aider à faire le bon choix.

Voici quelques exemples de site :

Site vitrine

Votre site web vous permet de présenter votre activité et vos services. Il peut être une aide à la vente, un support pour vos commerciaux. Il permet de faire des demandes en ligne (fiche contact) ou prendre des rendez-vous.

Site institutionnel

Votre site internet est un support de communication qui est là uniquement pour donner de l’information sur votre activité (valeurs, chiffres clés, etc.).

Site e-commerce

Votre site doit pouvoir vendre vos produits ou services en ligne avec des moyens de paiement et un suivi quant à la logistique (stock, livraison, etc.).

Comment mesurer sa progression ?

Vous devez utiliser des KPI pertinents (Knowledge Indicator Performance ou Indicateurs Clé de Performance) qui vous aideront à mesurer les performances de votre site. En voici quelques-uns :

  • Mesure d’audience (nombre de visiteurs, temps passé, etc.)
  • Nombre de formulaires de contact remplis
  • Coût d’acquisition client
  • Taux de conversion
  • Panier moyen
  • Taux d’abandon

Les KPI ne seront pas les mêmes en fonction de la typologie du site.

Quel budget prévoir ?

En plus de la réalisation de votre site web, vous devez prendre en compte l’aspect communication qui sera essentiel dans l’acquisition du trafic. Que ce soit pour faire du référencement naturel (production de contenus, optimisation technique, etc.) ou du référencement payant (publicité sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux), vous devrez prévoir un budget pour l’acquisition de trafic pour votre site internet.

Inutile de se fixer un cap de 50 000 visites/mois au bout de 3 mois si vous n’avez que 500€ de budget dédié à la communication de votre site. Soyez réaliste dans vos estimations.

Quel délai pour voir les premiers résultats ?

En fixant à l’avance des étapes, des paliers à franchir, vous vous assurez d’avoir une stratégie cohérente avec vos moyens humains et financiers.

Définissez des objectifs SMART

Vos objectifs doivent être SMART, c’est-à-dire :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réaliste
  • Temporel

Un exemple d’objectif SMART : « La société Y a comme objectif d’obtenir 50 prospects pas mois grâce à son site web ».

 

Etape 2 : Analyser vos cibles

J’entends souvent la phrase suivante dans les réunions entrepreneurs : « Mon client type est une TPE ou une PME située dans ma région » ou « Mon offre s’adresse aux personnes âgées de 7 à 77 ans ». Il est quasiment impossible de se reconnaître dans ce type de description trop large et la conséquence est qu’en voulant toucher le plus de monde possible, on ne touche absolument personne.

Construisez le portrait-robot de votre client idéal

La première question à se poser est : Qui sont mes clients ? Si vous n’êtes pas en mesure de répondre précisément à cette question, vous devriez vous y atteler en priorité.

Lorsqu’un prospect visite votre site web, il recherche une solution à son problème. S’il ne trouve pas rapidement ce qu’il cherche, il repart aussitôt poursuivre ses recherches vers vos concurrents.

Il est donc important de bien cerner les besoins de vos clients afin d’avoir un discours cohérent et en phase avec leurs attentes. Il existe pour cela une technique bien connue permettant de créer le profil type des clients recherchés, ce sont les personas.

Construire son persona

Les personas sont des personnages fictifs auxquels on donne une identité et qui illustrent les profils types de nos clients potentiels. Ils se présentent sous forme de fiches signalétiques comprenant un maximum d’informations sur leur état civil et leurs habitudes de consommation. On crée généralement 1 persona primaire et 1 ou 2 personas secondaires afin d’avoir une représentation fidèle de la clientèle correspondant à notre marché.

Définir son audience

À l’issue de la création de nos personas, vous devez normalement être capable de répondre précisément à ces questions :

  • Quels sont leurs buts principaux ?
  • Qu’est-ce qui peut les influencer ?
  • Qu’est-ce qui va déclencher leurs actions ?
  • Quels sont leurs freins ?

L’ensemble de ces réponses vont vous guider dans le choix de la conception de votre site web (arborescence, charte graphique et éditoriale, ergonomie, etc.) afin d’orienter la présentation de votre offre de service et proposer l’expérience utilisateur la plus agréable possible pour vos visiteurs.

 

Etape 3 : Établir une stratégie de contenu

Maintenant que vous avez défini précisément vos objectifs et que vous comprenez mieux les besoins de vos futurs clients, il vous faut encore trouver le moyen de les attirer vers votre site web.

Comment faire connaître son activité tout en augmentant le trafic de son site web ?

Pour cela, vous pouvez vous lancer dans la production de contenus. L’objectif est de donner des informations pertinentes à votre cible par rapport à leur problématique afin de promouvoir votre expertise dans votre domaine d’activité.

Exemple : Vous êtes jardinier et vos clients cherchent l’information suivante : « A quelle période tailler son rosier ? ». Vous pouvez écrire un article sur l’entretien des rosiers détaillant les meilleures périodes de taille en fonction de la variété et de la région. Vos clients potentiels pourront ensuite se tourner vers vos services afin de commander éventuellement une prestation d’entretien de leur jardin.

Pour rester cohérent dans votre communication, il sera nécessaire de mettre en place une ligne éditoriale et un calendrier éditorial afin de coordonner chacune de vos actions.

Élaborer une ligne éditoriale

La ligne éditoriale servira à définir l’identité de votre entreprise, les thématiques à aborder et le ton à utiliser dans chacune de vos publications.

Construire un calendrier éditorial

Il est très important d’être régulier dans vos publications afin de fidéliser vos visiteurs. Vous devez également choisir les meilleurs moments pour publier vos contenus afin de toucher un maximum de monde. Le calendrier éditorial vous permettra de planifier les actions à réaliser, telles que :

  • Choisir le sujet à traiter
  • Choisir le type de contenu à créer (article, infographie, vidéo, post, etc.)
  • Canal de diffusion (site web, réseaux sociaux, presse, etc.)
  • Programmer les dates de publication

Choisir le type de contenus à publier

Vos contenus pourront prendre différentes formes sur votre site web. En fonction de vos objectifs, vous sélectionnerez les plus pertinents, mais sachez qu’il est important de varier les types de contenus afin d’entretenir l’intérêt de vos prospects.

Ils pourront prendre la forme de :

  • Vidéos (pour persuader votre cible)
  • Articles (pour répondre à une problématique de votre cible)
  • Livres blancs (pour renforcer votre expertise auprès de votre cible)
  • Infographies (pour présenter des informations sous formes graphiques)

 

Etape 4 : Travailler votre référencement naturel

S’il y a bien un point qu’il faut particulièrement travailler pour accroitre le trafic sur son site web, c’est bien le référencement naturel. En effet, c’est ce qui permettra aux moteurs de recherche de comprendre les contenus présents sur votre site afin de les référencer. Vous pouvez vous référer à l’article sur le référencement au lancement de son site.

Le référencement naturel prend du temps avant d’être efficace, mais comporte l’avantage de pouvoir vous apporter du trafic constamment si votre site est bien classé dans les résultats de recherche.

Choisissez des mots clés pertinents pour vos cibles

Choisir ses mots clés est la première étape de votre stratégie de référencement. Il faudra définir une liste de mots clés correspondant à vos services que vos internautes sont susceptibles de taper lors de leurs recherches.

Vous vous apercevrez que certains mots clés sont plus populaires que d’autres, mais que la concurrence y est aussi plus rude. Inutile de vous lancer dans des mots clés ultra-concurrentiels, vous risquez de finir dans les abîmes des résultats de recherche et personne ne viendra visiter votre site grâce à ces mots clés. Privilégiez des mots clés moyennement voire faiblement concurrentiels, mais qui cible spécifiquement votre domaine d’activité. L’avantage est que cela vous apportera du trafic qualifié, car vos mots clés sont ciblés.

Échangez des liens avec des sites influents dans votre secteur

L’un des critères les plus importants dans le référencement aux yeux de Google est la popularité de votre site. En effet, Google considère que plus votre site est populaire, plus les internautes ont confiance dans votre contenu.

Et comment Google juge-t-il que votre site est digne de confiance ?

Tout simplement en analysant le nombre de liens (backlinks) provenant d’autres sites qui pointent directement sur les différentes pages de votre site internet.

Google analyse également la popularité des sites qui pointent vers vous. Plus ces sites seront populaires, plus les liens pointant vers votre site auront de la valeur pour Google.

Il faudra donc mettre en place une stratégie de liens (netlinking) avec des sites influents afin de favoriser le classement de votre site internet dans les résultats de recherche.

Optimisez la vitesse d’affichage de votre site

Un site web qui met plus de 3 secondes à se charger, c’est déjà 40% des visiteurs qui partent. La vitesse de chargement est donc un objectif prioritaire dans le but de ne pas perdre de trafic.

L’expérience utilisateur est également un critère qui prend de plus en plus d’importance dans le référencement. Un site qui se charge rapidement contribue à favoriser l’expérience utilisateur. Google analyse donc la vitesse de chargement de votre site web, mais uniquement sur la version mobile (Index Mobile First).

Vous pouvez tester la vitesse d’affichage de votre site web avec des outils tels que GTMetrix ou Google Page Speed.

Mettez en place votre référencement local

Le référencement local est devenu un enjeu majeur pour les entreprises afin de pouvoir capter des prospects dans leur zone de recherche géographique.

De plus, la source de trafic apporté est loin d’être négligeable, elle est même en constante augmentation et bien se positionner sur ce type de requête est devenu très important.

Créer une fiche Google My Business

L’une des premières choses à faire pour votre référencement local est de créer une fiche entreprise sur Google My Business. Elle va permettre d’inscrire les coordonnées de votre entreprise et de la localiser sur Google Maps. Vous pouvez également ajouter des photos de votre activité et recevoir des avis clients pour gagner en crédibilité.

 

Inscription dans les annuaires locaux

Pour augmenter la popularité de votre site localement, vous devez obtenir des liens (backlinks) des annuaires locaux. Tous ne se valent pas, visez des annuaires connus en fonction de votre activité (Pages Jaunes, TripAdvisor, etc.) et privilégiez la qualité à la quantité.

Soyez mobile friendly

Savez-vous que 94% des utilisateurs sur mobile recherchent de l’information locale depuis leur smartphone ? Source Junto

Il est donc impératif que votre site soit responsive. D’ailleurs l’algorithme de Google (index mobile first) met en avant les sites optimisés pour un affichage sur mobile.

 

Etape 5 : Diffusez vos contenus

Vous connaissez vos cibles, vous avez travaillé vos contenus et votre référencement naturel. Comment faire à présent pour attirer les visiteurs vers votre site ?

L’inbound Marketing

Une stratégie marketing très en vogue en ce moment est l’Inbound Marketing.  Elle vise à faire venir les prospects vers votre site grâce aux contenus que vous avez créés puis de les convertir en client.

Articles de blog

La plateforme idéale pour produire du contenu sera le blog de votre site web. Il contribuera à améliorer votre référencement naturel en proposant des articles et des mots clés sur votre thématique. Votre site web contiendra également plus de pages ce qui constituera des entrées supplémentaires vers votre site.

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux permettront de relayer et d’amplifier la portée des contenus présents sur votre site web. Ils vous offriront la possibilité de faire découvrir vos articles à votre audience à travers des post qu’ils pourront ensuite partager.

Les réseaux sociaux peuvent être une source de trafic importante et vous apporteront également de la visibilité.

 

Etape 6 : Réaliser des campagnes emailing

Savez-vous que l’email est 40x plus efficace pour acquérir de nouveaux clients que Facebook ou Twitter ? Source Mc Kinsey

Envoyer une newsletter à votre communauté afin de la tenir informée sur vos derniers articles de blog permettra d’accroître encore le trafic de votre site web.

Fidélisez vos lecteurs

L’emailing est un puissant outil pour fidéliser vos lecteurs à vos contenus. Il vous permet de garder contact avec votre audience. Que ce soit pour remercier un nouvel abonné, diffuser une promotion ou un de vos contenus, l’emailing vous permet de personnaliser vos envois en segmentant vos abonnés en fonction de vos besoins (localisation, activité, date de naissance, etc.).

Respectez le RGPD

Pour collecter des informations pertinentes sur vos visiteurs, votre site doit se conformer à la règlementation en vigueur depuis le 25 Mai 2018, c’est-à-dire la protection des données des consommateurs (RGPD).

Vous devez vous assurer d’obtenir le consentement de vos abonnés à partir du formulaire d’inscription présent sur votre site web.

Le formulaire d’inscription de votre site doit donc impérativement comporter un système d’Opt-in (case à cocher) pour valider l’accord de votre abonné de l’utilisation de son adresse email.

Gare aux spams

L’une des conséquences de ne pas respecter le RGPD, et donc de ne pas avoir recueilli des adresses email sans le consentement de vos abonnés, est de voir retrouver vos emails dans la boîte à spam de vos destinataires.

De plus votre spam score (valeur indiquant la probabilité que votre email passe en spam) montera en flèche et vos envois futurs s’en retrouveront fortement pénalisés.

 

Etape 7 : Investir dans la publicité en ligne

Les publicités en ligne permettent de booster votre trafic web durant le temps de vos campagnes. En fonction de vos objectifs, de votre audience et aussi de votre budget, il faudra cibler les bons canaux de communication afin de drainer un maximum de trafic. Les messages publicitaires devront également être calibrés en fonction des plateformes que vous utiliserez.

Les avantages de la publicité en ligne

La publicité en ligne s’avère très intéressante pour annoncer le lancement d’un produit, d’un site ou d’un évènement. Elle peut également être utilisée pour booster votre notoriété ou votre visibilité temporairement.

Les résultats en termes d’augmentation de trafic sont immédiats, généralement 48 heures après la diffusion de l’annonce.

Les annonces sont diffusées auprès d’une audience ciblée en termes de centres d’intérêts et de localisation géographique.

Vous pouvez mesurer la performance de vos campagnes à l’aide de rapports détaillés et apporter des ajustements si nécessaires.

Les inconvénients de la publicité en ligne

Dès que vous arrêtez de financer vos campagnes publicitaires, le trafic provenant de ces sources s’arrête immédiatement.

Les différents canaux pour la publicité en ligne

Le référencement payant (SEA)

Contrairement au référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA) va positionner votre site en première page des résultats de recherche via un lien sponsorisé (pour peu que votre annonce publicitaire soit correctement réalisée).

Google Ads, la régie publicitaire de Google est basée sur un système d’enchère de mots clés permettant aux annonceurs de diffuser leur publicité sur le réseau de Google (Search, YouTube, Gmail, etc.).

Bing Ads, la régie publicitaire de Bing (Microsoft) et concurrent de Google fonctionne sur le même principe.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, à travers les régies de Facebook (Facebook Ads), Twitter (Twitter Ads) ou Linked (Linkedin Ads) pour ne citer que les plus connus, permettent de diffuser des contenus publicitaires ultras ciblés auprès de votre audience et de mesurer précisément leur performance.

L’affiliation

Elle permet de placer ses contenus publicitaires sur un site tiers à fort potentiel de trafic contre rémunération. En fonction de votre stratégie, cette méthode permet un bon retour sur investissement en termes de trafic ciblé.

 

Etape 8 : Analyser vos tableaux de bord

Vous avez travaillé sur vos cibles, défini vos objectifs, écrit vos contenus, optimisé votre référencement et investi dans la publicité digitale.

Il est maintenant temps de suivre votre trafic afin de savoir si votre travail porte ses fruits. Pour cela vous aurez besoin de mesurer les performances de votre site web.

Sans analyse concrète, vous naviguerez à vue, vous ne comprendrez pas ce qui se passe sur votre site et il ne vous saura pas possible de prendre les bonnes décisions afin d’améliorer le trafic sur votre site web.

Vous aurez besoin pour cela d’outils de collecte et d’analyse de données afin de suivre la progression du trafic.

Google Analytics

Google Analytics est un outil incontournable afin d’avoir une vue d’ensemble des sources de trafic et du comportement des visiteurs sur votre site. Vous serez capable de mieux comprendre votre audience et d’obtenir les réponses aux questions suivantes :

  • Quelles sont les sources de trafic ?
  • Quelles sont les pages les plus visitées ?
  • Combien avez-vous de visiteurs uniques ?
  • D’où viennent géographiquement vos visiteurs ?
  • Quelles langues parlent-ils ?
  • Combien de temps restent-ils sur votre site ?
  • Quels sont leurs parcours lors leurs visites ?
  • Quel est le panier moyen ?
  • Quel est le taux d’abandon de panier ?

Pour le suivi des conversions d’objectifs, Google Tag Manager permet d’analyser plus finement les actions réalisées sur votre site.

Google Search Console

La Search Console va vous permettre de vérifier si votre site est correctement indexé par Google, et de corriger les éventuels problèmes détectés.

Cette console va également vous permettre d’optimiser le référencement de votre site web en agissant sur différents paramètres du service d’indexation :

  • Vérifier l’accès à vos pages (robots.txt)
  • Soumettre et valider le plan du site (sitemap.xml)
  • Paramétrer la fréquence d’exploration de votre site
  • Connaître les sites qui référencent votre site via des liens retours (backlinks)
  • Connaître les mots clés qui vous apportent le plus de trafic

 

Conclusion

À l’étude de cet article, vous constaterez qu’il est indispensable de prendre le temps et le recul nécessaire si l’on souhaite augmenter les sources de trafic sur son site.

Il ne faut surtout pas négliger les étapes préalables (objectifs et cibles) afin de ne pas faire fausse route. Inutile de dépenser votre budget dans des campagnes qui ne ciblent pas les bons clients, qui ne répondent pas à leurs problématiques ou qui ne convertissent pas suffisamment.

Vous devez mesurer ce que vous entreprenez afin de pouvoir corriger et améliorer chacune de vos actions.

Il est en effet très facile de perdre du temps, de l’énergie et donc beaucoup d’argent avec la technique du doigt mouillé ou en se basant sur des suppositions.

Pour obtenir des résultats, gagner du trafic, il vous faut une stratégie bien ficelée.

Et vous, quelle stratégie avez-vous développée afin d’accroître le trafic de votre site web ?

Besoin d’une expertise? Contactez-nous

Retour haut de page
Share This